Afin de faire fonctionner le scanner intégré, je me suis contenté de suivre les instructions de linuxprinting.org données pour Ubuntu Edgy Eft: elles fonctionnent très bien avec Debian Lenny comme il fallait s'y attendre.

Il faut tout d'abord éditer la configuration de udev en modifiant le fichier /etc/udev/rules.d/45-libsane.rules

sudo vim /etc/udev/rules.d/45-libsane.rules

Dans mon cas, le fichier n'existait pas, je me suis contenté d'ajouter la ligne suivante:

SYSFS{idVendor}=="04b8", SYSFS{idProduct}=="082e", MODE="664", GROUP="scanner"

sudo vim /etc/sane.d/epson.conf

Le fichier existait déjà. Je me suis donc rendu à la fin du fichier (lettre G avec Vim) et j'ai inséré les lignes suivantes:

usb 0x4b8 0x082e

Ensuite, j'ai installé Xsane, l'interface graphique du logiciel de scan:

sudo apt-get install xsane

Il faut alors ajouter son propre compte d'utilisateur aux bons groupes:

sudo addgroup utilisateur scanner sudo addgroup utilisateur disk

On tape : $ sane-find-scanner

on doit avoir une ligne de ce type:

found USB scanner (vendor=0x04b8, product=0x082e) at libusb:003:004

On tape : $ scanimage -L

Si on n'obtient pas le résultat suivant: device `epson:libusb:003:004' is a Epson CX6000 flatbed scanner

cela signifie qu'on n'appartient pas au bon groupe d'utilisateur, qu'on a pas les droits suffisants. Dans la mesure où l'on vient d'être ajouté aux bons groupes, cela signifie qu'il faut fermer sa session et se logger à nouveau pour que ces modifications soient prises en compte: et oui!

Et voilà! il n'y a plus qu'à lancer xsane pour tirer profit du scanner 1200pp (ça va me changer du vieil Agfa!).

Note: il est vraisemblable qu'il faille d'abord installer xsane avant de pouvoir éditer son fichier de conf. Ce dernier date peut-être d'une ancienne install du vieux scanner Agfa depuis passé aux oubliettes.

Pour l'impression, j'ai installé la dernière version du driver Gutenprint ainsi qu'un GUI d'administration pour Gnome:

sudo apt-get install gutenprint gnome-cups-manager

Le GUI est accessible depuis le Menu Système > Administration > Impression. Il faut alors choisir le profil de l'imprimante Epson DX 48000.

J'imagine que CUPS était déjà installé sur mon système par le biais de dépendances d'autres paquets.

J'ai alors lancé le serveur CUPS:

sudo /etc/init.d/cups restart

J'ai lancé mon navigateur web préféré que j'ai pointé vers l'adresse du serveur CUPS:

http://localhost:631

Evidemment j'ai eu un problème de droits s'exprimant avec le message d'erreur "Unable to open parallel port device file: Permission denied". J'ai dû pour cela autoriser tout le monde sur le port de l'imprimante:

sudo chmod 666 /dev/usb/lp0

(et non pas 777 comme j'ai pu l'écrire auparavant et qui était un peu excessif)

Ce qui me chiffonne un peu, c'est que je risque de devoir dois le faire à chaque redémarrage, udev risquant de ne pas en tenir n'en tenant pas compte.

Le souci que j'ai eu, c'est que le paquet gs-esp de Debian Etch est cassé (pstoraster plante misérablement), j'ai donc du installer la version de l'ancienne stable (sarge).

Edit: il faut générer un certifcat SSL pour accéder à l'interface d'administration de CUPS , cryptée par défaut. Pricédure sur le site officiel du SLug